Le blog de Christine Ontivero

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.

ATTENTION DANGER

Ces jeunes blancs-becs qui débarquent tout frais formés dans des écoles de gestion où on leur apprend à manier le tableur excel mais surtout pas à diriger une équipe font beaucoup de dégâts. Tout le monde s’en plaint et c’est grâce à leurs méthodes débiles que l’on se retrouve un coup avec Pierre, un coup avec Paul, un coup avec Jaques au téléphone pour un problème qui serait bien plus vite réglé si on avait un interlocuteur responsable d’un groupe de clients. Mais non, à chaque fois, il faut raconter la même histoire parce Paul ne sait pas ce qu’a dit Pierre. Orange, France Telecom, Sfr, Bouygues, American Express, La Redoute, etc… tous nous font le coup du « appuyez sur 1, appuyez sur 3 »… Vive le progrès !

Quand ce management débile envahit les médias, il y a vraiment de quoi s’inquiéter.

Je dois sûrement vieillir plus vite que mon ombre car j’ai connu l’époque où les journalistes étaient des vrais journalistes, curieux de tout, avides de connaissances, n’hésitant pas à se déplacer pour faire une enquête de terrain. Désormais, on fait le plus souvent du copier coller de dossiers de presse. Vous me direz, les agences de com servent à ça. Après tout, n’ont-elles pas pris le pouvoir ? Il n’y a qu’à voir comme un certain DSK nous a débité un discours bien rodé que personne ne croit, sauf ceux qui ont vu le Père Noël une fois dans leur vie !

J’ai toujours aimé communiquer avec les quotidiens régionaux mais force est de constater que les rubriques vins disparaissent petit à petit. Je m’en étais déjà émue sur ce blog mais je semble être la seule. Et, désormais, il y a plus inquiétant. Les quelques quotidiens régionaux qui continuent à avoir une rubrique vins - jusqu’à la retraite de ceux qui tiennent cette rubrique car, quand ils s’en vont, ils sont rarement remplacés puisque le vin semble n’avoir aucun intérêt pour les jeunes blancs-becs – décident, de plus en plus, de ne consacrer qu’une colonne aux vins de leur région. En peu de temps, cela fait deux potes de la PQR qui me disent « désormais, ne m’envoie plus des vins de XXX ou de YYY car je ne pourrai plus en parler, le nouveau chef demande que l’on n'écrive que sur les vins de la région ». Dans une société qui prône la mondialisation, une société où l’on forme des blancs-becs à diriger « sans savoir »,  n’y a-t-il pas un paradoxe à réduire l’information de ses lecteurs aux produits de sa région ?

Où est la logique dans tout ça ? Moi je dis : ATTENTION DANGER ! Quand on se réveillera, il sera trop tard. Les c..s sont de plus en plus nombreux !

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité vendredi, 29 mai 2020



Calendrier

Loading ...

Archives

Articles