Le blog de Christine Ontivero

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.

ET ON S'ETONNE QUE LA PRESSE FRANCAISE NE SOIT PAS AU MIEUX DE SA FORME !

Déjà, la confusion des genres entre communication et information ne fait pas du bien à la presse. On ne peut que déplorer de voir de plus en plus d'articles intimement liés à l'achat d'espace. Il suffit, pour s'en convaincre, de lire quelques uns des magazines les plus en vue pour constater que les sujets sur les grandes maisons du vin sont suivis ou précédés d'une page de pub sur les fameuses grandes maisons.

Mais il y a aussi le manque de sérieux de la presse. Je taierai le nom d'un groupe de presse qui publie quantités de magazines sans que l'on n'ait jamais vu le bout de la plume des journalistes, normal : ils font du copier coller des dossiers ets communiqués de presse. Gênant tout de même quand on est sensé conseiller des choix de vins jamais dégustés.

Dans un autre domaine, celui de la mode, ce n'est pas mieux. De temps en temps, j'achète des magazines féminins, pour me distraire ou pour voir si, par bonheur, le vin y trouverait enfin une petite place. Que nenni !

En revanche, je n'ai pu m'empêcher d'envoyer le courrier qui suit à un magazine féminin dont je taierai le nom car, une fois de plus, il ne s'agit pas de faire de la délation mais juste de vous faire partager le ridicule de certaines situations. Ah, elles sont nombreuses ces rédactrices de magazines féminins qui nous envoient aux pelotes quand on appelle pour savoir si, par bonheur, elles ne prépareraient pas un sujet pour les fêtes de fin d'année où nos vins auraient leur place, toujours sur un ton condescendant, nous prenant pour des "bouseuses". Lisez le courrier qui suit adressé à la rédactrice en chef d'un de ces magazines. Si au moins cela pouvait les faire redescendre sur terre !

 

Bonjour,
Achetant de temps en temps votre magazine, je ne peux que constater le manque de sérieux en matière de coordination de la rédaction.

Fort heureusement, je ne suis pas une « suiveuse » et j’ai assez de personnalité pour ne pas suivre les tendances. Je prends votre magazine pour me distraire. Mais… On peut se distraire en ayant entre les mains un magazine sérieux. Or, concernant ..., il est légitime de se poser la question de savoir s’il y a une réelle concertation ou coordination dans les pages mode.

Qu’est-ce qui me fait me poser cette question ? Le numéro que j’ai reçu vendredi 9 septembre.

Dans votre rubrique je garde/je jette, page 107, on lit : je jette ma chemise à carreaux. Et que voit-on un peu plus loin dans les pages shopping 148 et 156 ? la fameuse chemise à carreaux comme conseil d’achat pour être dans le ton à la rentrée.

Page 114, on nous explique qu’il faut remiser les cuissardes aux oubliettes pendant quelques saisons et que voit on en pages modes de la saison 148 et 123 ? Les horribles cuissardes à franges d’Isabel Marant, page 148 et page 123 en noir.

Tout cela n’est pas très sérieux. Pas étonnant que la presse française se porte mal. Je veux bien me distraire mais pas avec du « n’importe quoi ».

 Sincères salutations.

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité vendredi, 29 mai 2020



Calendrier

Loading ...

Archives

Articles