Le blog de Christine Ontivero

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.

Très désagréable

Il est très désagréable de se faire traiter comme des moins que rien quand on tente tout simplement de faire son travail.

Par charité chrétienne, je ne donne pas nom de cette rédactrice en chef qui nous répond de manière désagréable comme si nous étions des petites filles qui viennent de faire une bêtise.

 

Bonjour Madame,

Ce matin, ma collaboratrice vous a appelée parce que notre agence de relations presse est abonnée à un planning rédactionnel qui nous donne les sujets en préparation. A partir de ces informations, nous appelons les rédactions pour proposer des idées.

Vous avez accueilli ma collaboratrice au téléphone de manière on ne peut plus détestable. Dans ce planning,
il est indiqué que vous préparez une page cadeaux
  
Voici ce que nous avons relevé : XXX
Dossier : Cadeaux, musique, gourmandises, sapin déco...  

Dans la mesure où nous nous occupons de champagnes, il nous semble que gourmandises peut correspondre. C’est ce qu’a tenté de vous expliquer ma collaboratrice mais vous lui avez répondu “vous n’avez qu’à acheter le magazine, vous verrez bien comment on traite le sujet ?”.

Nous ne sommes pas des novices. Nous connaissons la presse et nous savons à quoi ressemble XX, sinon il nous
faut changer de métier et vite ! 29 ans que nous travaillons dans le secteur du vin, je pense que nous n’avons de leçon à recevoir de personne.
Peut-être vous est-il impossible d’imaginer que, dans notre “petite tête”, nous pensons que des magazines qui ne traitent
pas habituellement du vin, peuvent présenter des coffrets champagnes originaux pour les fêtes de fin d’année ? Il y a quantités de magazines qui font ça au moment des fêtes. Et il y a aussi quantités de magazines qui ne présentent pas des cadeaux gourmands en temps normal  mais qui, si le sujet est original, s'il peut convenir dans leurs pages, le passent.

Voilà, Madame la Rédactrice en Chef. Nous ne faisons que notre travail.

Soyez assurée que vous n’entendrez plus parler de nous. Heureusement, dans bien des rédactions, nous recevons un accueil des plus chaleureux !

Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité vendredi, 05 juin 2020



Calendrier

Loading ...

Archives

Articles